ALB Karaté -BOUILLARGUES- GARD               : site officiel du club de karaté de BOUILLARGUES - clubeo

KUMITE

GOHON KUMITE (voir la vidéo )


C'est un exercice fondamental d'entrainement aux techniques de tsuki, keri et uke.

En GOHON KUMITE , on exécute avec un partenaire les tsuki (poings), keri (coups de pieds) et uke (défense) avec des positions fondamentales et des mouvements trés simples , pratiqués avec beaucoup de sérieux.

La technique doit être exécutée rapidement et cinq fois de suite.L'attaqué (uke) doit bloquer avec un esprit combatif et contrer sur la dernière technique de tori (l'attaquant).

 

 

SANBON KUMITE ( voir la vidéo )


Comme en GOHON KUMITE , c'est un exercice fondamental pour l'acquisition des différentes techniques du karaté. On exécute avec un partenaire , trois fois de suite, les tsuki, keri et uke en changeant de niveau et de technique. Il doit être exécuté des deux cotés . Uke doit riposter avec détermination (kigamae) sur la dernière attaque de tori. Les attaques de tori sont portées au niveau chudan (ventre) ou jodan (visage), tout en controlant sa respiration, sa puissance physique et son équilibre .


 

 

KIHON IPPON KUMITE ( voir la vidéo )


Tori attaque Uke en précisant le niveau et la technique d'attaque . Face à face, en Musubi dachi (talons joints) les partenaires se saluent puis se mettent dans la position  Hachiji dachi (position naturelle, pieds écartés).Ils sont à distance de combat, c'est à dire environs 1,5 m l'un de l'autre. Tori recule le pied droit (ou gauche) en Hidari (ou migi) gedan kamae zenkutusu dachi ,annonce le niveau et la technique, puis attaque avec détermination (kigamae) Uke. Uke bloque (et se déplace "sabaki") dans une position correcte puis contre-attaque immédiatement. Tori revient à sa position initiale, puis uke sans lacher Tori du regard .

Kihon Kumite donne une approche du Zanshin ( disponibilité mentale et concentration) ...

 

 

IPPON KUMITE ( voir la vidéo )

Les deux partenaires se saluent, musubi dachi puis hachiji dachi.Ils sont a grande distance de combat, c'est à dire environs 3 mètres l'un de l'autre.

De la position Fudodachi (garde naturelle), Tori, aprés avoir déterminé le niveau et l'attaque, l'exécute au moment qui convient le mieux au Maai (distance) et au timing. Comme dans un affrontement réel, l'attaque doit être portée avec puissance et un esprit combatif.  Uke exécute son mouvement de tai sabaki (esquive) et contre attaque avec une seule technique (keri ou tsuki) et kime (puissance , esprit de décision, précision et efficacité extrêmes ...), avec ou sans blocage suivant la situation.Il s'éloigne ensuite   afin de se trouver hors de portée de Tori . Les notions de zanshin , de sen no sen (contre direct) et go no sen (blocage et contre attaque) sont primordiales dans cet exercice. 

Les deux partenaires reviennnent dans la position de hachiji dachi, jusqu'au 4ème dan.


 

 

JIYU IPPON KUMITE ( voir la vidéo )

On retrouve la forme technique de Ippon Kumite mais avec déplacements. Dans cette pratique , Uke doit posséder un état d'esprit qui lui permet d'attendre l'attaque, jusqu'au dernier moment, et être entrainé aux tai sabaki, sen no sen, go no sen ... La notion de Maai  (Ma:distance, ai: qui nous unit) avec notre adversaire détermine l'action et régente le combat. Elle déclenchera l'attaque ou la contre-attaque.

 

JIYU KUMITE (voir la vidéo)

L'aboutissement final du kumite. Les kumite précédents doivent être maitrisés pour réaliser un Jiyu Kumite correct.

En Jiyu Kumite,  les deux combattants peuvent employer librement , et sans préavis, leurs techniques variées d'attaques et de défenses. Déplacement dans l'espace, respiration, sabaki, kime et esprit combatif doivent faire partie du Jiyu Kumite. L'entrainement quotidien aux différentes formes de Kumite permettent d'aborder le Jiyu Kumite dans l'esprit du karaté do.


 

 

SHIAI

Match , rencontre sportive . On peut considérer le SHIAI comme la notion sportive du kumite, le combat de compétition ou bien le "randori",combat aux attaques souples et assauts libres. On aurait plutôt tendance à travailler  la vitesse d'exécution et la précision que l'impact , l'efficacité et la puissance . On compte les points , notion qui n'existe pas dans le Kumite traditionnel.


 

 


 

 


Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 1 Dirigeant
  • 6 Entraîneurs
  • 1 Arbitre
  • 23 Karatékas
  • 11 Supporters